SEO, SEA ou les deux ?

En 2021, nombreux sont ceux qui se demandent si le SEO a encore intérêt. Alors doit-on faire du SEO ? Préférer la facilité avec le SEA ? Ou pourquoi pas tout simplement faire les deux ?

Pourquoi le SEO a encore de "beaux" jours devant lui ?

certes, les vrais beaux jours sont peut-être derrière lui ! Il n’empêche qu’aujourd’hui une société a tout intérêt de travailler son référencement naturel.

Et s’il suffisait finalement de suivre les objectifs de Google ces 10 dernières années ? (de pousser les gens sur google Ads…ah non pas celui-là 😉 ) De mettre en avant les contenus et sites de qualité, de présenter aux internautes ceux qui font l’effort de mettre en avant leurs produits, services de manière à être le plus transparent possible avec leurs clients ou lecteurs. Dans référencement naturel, il suffirait de retenir le terme « naturel » et de travailler son référencement aussi facilement que de remonter sur un vélo.

Alors oui, malheureusement parfois cela ne suffit pas. Les thématiques ultra concurrentielles, les problèmes techniques d’un site web, le manque de temps de produire des contenus qualitatifs ou encore les sites qui font du netlinking en dépensant plus que votre CA mensuel. Autant de raisons qui peuvent être des freins majeurs à un bon SEO.

MAIS difficile ne veut pas dire impossible ! Il suffit parfois de peu pour réussir à obtenir le st graal : du trafic « google organic ». Le mieux selon moi ? Travailler une bonne fois pour toute la partie technique du SEO (optimisations globales, chargement du site, serveur, thème ou CMS utilisés…), mettre à plat les optimisations « on site » (textes, images ou encore titres) et garder un même fil rouge pour les futurs contenus. Ne pensez plus à Google, pensez à votre cible !

Le SEA, garant de bons résultats ?

Avouez-le, vous rêvez d’avoir des ventes régulières grâce à votre site tout en conservant un bon ROI ! Vous rêvez de campagnes publicitaires en ligne ultra efficaces. Est-ce possible ? Oui ! Néanmoins des campagnes qui fonctionnent bien toutes « seules » ça n’existe pas. Des ajustements sur le site, des tests A/B ou encore plusieurs campagnes tests sont souvent nécessaires avant de trouver le bon équilibre.

Rares sont les sociétés qui ont réussi du jour au lendemain à obtenir des très bons résultats. Même si le SEA a l’avantage de pouvoir donner des résultats plus rapidement que n’importe quel autre canal il n’en reste pas moins délicat à piloter. De l’investissement côté site et côté prestataires est nécessaire. La bonne nouvelle c’est qu’on a généralement pas besoin d’attendre un an avant d’avoir des conversions. Le SEA est donc souvent indispensable pour démarrer une activité  rapidement mais je déconseille de mettre tous ses oeufs dans le même panier. Personne n’est jamais à l’abri de changements majeurs sur les plateformes de publicité en ligne.

SEO et SEA : le bon mariage

Travailler simultanément SEO et SEA reste selon moi la meilleure chose à faire. Un site optimisé pour le SEO, par conséquence pour les internautes ET les robots, servira forcément le SEA. 

Selon le produit ou le service vendu, un prospect n’achètera pas forcément tout de suite. Parfois un délai de réflexion est nécessaire. Vous pouvez faire certes des campagnes de remarketing pour capter à nouveau l’intention de votre internaute mais un bon référencement naturel peut aussi vous servir.

Imaginez : il y a un problème sur vos campagnes publicitaires, si vous dépendez à 100% de ce type de canal alors vous pourriez voir défiler les jours sans pouvoir rien faire de plus et avec 0 vente. Inversement, vous faites uniquement du SEO et Google met à jour son algorithme qui vous envoie au fin fond de la 10ème page…le temps de trouver la raison pour laquelle vous avez perdu tout votre trafic peut demander beaucoup (beaucoup) de temps. 

Un conseil donc, divisez votre budget pour mieux régner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EnglishFrançaisEspañol